Rechercher

Au fait, c’est quoi le « lean startup ? »

Démarrer une activité économique, lancer un produit, à chacun sa méthode. Aujourd’hui, on s’intéresse au lean statutup, une approche qui se fonde sur le « validated learning» , le design itératif et l’expérimentation scientifique. On vous explique tout.


Comme bien souvent, ce modèle nous vient des États-Unis et plus particulièrement d’un entrepreneur nommé Eric Ries, qui a théorisé cette nouvelle approche en 2011. Ries, se réapproprie l’idée du « lean manufacturing » : l’organisation « sobre » de la production, qui se focalise sur le point du processus de fabrication le plus efficace.





En quoi consiste le lean startup?


Ici, l’idée est d’expérimenter quasiment de manière scientifique une hypothèse et sa validation. Avant de se lancer, on va proposer au marché des versions évolutives de notre produit dans le but de réduire les cycles de développement, de mesurer les avancées et surtout, le plus important, obtenir le retour des clients. Un sorte de boucle se crée et suit les trois étapes suivantes : idée, prototype, validation.

Concrètement, il s’agit, au départ de ne présenter que les fonctionnalités indispensables et dont l’interêt est majeur pour le client. Seules ces fonctionnalités vont être développées pour des clients cibles qui vont valider, ou pas, le prototype et surtout nous donner des retours rapides. Mieux vaut présenter un prototype avec des bugs, mais qui trouve son public, qu’un produit fini parfait sans acheteur.

Ainsi, vous validez au près d’un ensemble d’utilisateurs restreints, vos « early adopters », votre produit, le fait que celui-ci soit porteur et le plus important que des utilisateurs sont prêts à payer pour celui-ci. Et si les clients cibles ne valident pas le prototype ou ne souhaite pas investir dedans? Alors, il faudra adapter, changer, faire évoluer son produit, son modèle économique.

La démarche consiste à éviter de perdre du temps et de l’argent en lançant un produit qui n’est pas viable sur le marché.


Le « lean canva »


Comment mettre en oeuvre votre lean startup ? Il suffit pour cela de suivre un schéma de neuf étapes nommé « lean canva ».

1. Identifier trois problèmes principaux que le produit peut résoudre

2. Connaître la clientèle et ses réels besoins

3. Démontrer en quoi le produit est unique et compétitif

4. Prouver ce qui donne de la valeur au produit

5. Déterminer les principaux indices qui prouvent que la clientèle peut être attirée et fidélisée

6. Mettre en place des moyens efficaces pour atteindre la clientèle

7. Etablir un devis sur les coûts fixes variables de tout le processus

8. Estimer combien cela pourrait rapporter tout en identifiant le modèle de revenu

9. Définir les avantages concurrentiels du produit


Une méthode incontestable ?


Evidemment cette approche ne convient pas à tous les projets. Si le lean startup dispose d’un grand nombre d’avantages dans le lancement de sa startup, ou d’une nouvelle activité, il ne s’agit pas d’une formule magique et connait certains inconvénients. En premier lieu cette méthode peut vous pousser à abandonner votre projet si des résultats ne se font pas voir rapidement. Le facteur temps est primordial. Ensuite, il ne s’agit que d’une méthode éphémère à appliquer au produit. Enfin, le lean stratup apparait peut-être comme un moyen plus intéressant pour améliorer, mettre en valeur des produits ou services déjà proposés, plutôt que d’en lancer de nouveaux.


Groupe Eyrolles SA

Suivez-nous :

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

+33 (0) 1 44 41 11 01

contact@lebloc.paris

10 bis rue du Sommerard - 75005 Paris

NEWSLETTER