Rechercher

Edition Limitée, petite équipe et grandes ambitions



Le Bloc regorge de surprises, notamment grâce à sa communauté. Cette fois-ci, nous avons le plaisir de vous présenter la super équipe de choc d'Edition Limitée. Sezane ou My Little Paris, cela vous dit forcément quelque chose... saviez-vous que c’est l’agence fondée par Christophe qui leur fournit totes bag, goodies & co ? De la conception de goodies à leur distribution, Edition Limitée accompagne ses clients pour leur offrir des produits qui réponds à leur exigence en termes de prix, délai, qualité... L’agence tient à conserver son service « sur mesure » et être force de proposition dans un environnement très compétitif.





Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Charlène : Je suis graphiste dans l’équipe depuis 9 mois. Je m’occupe des pattern en fonction des propositions que les filles me font. Je prends soin des imprimés mais aussi du positionnement des matières à tel ou tel endroit, cela varie en fonction des produits.


Astrid : Je suis chez Edition Limitée depuis 3 ans. Je m’occupe de la production et je touche également à la partie commerciale où j’assiste Christophe. J’ai fait une école de commerce classique et j’ai fait tous mes stages dans le textile.


Juliette : Cela fait un peu plus d’un an que je suis au sein d’Edition limitée. Nous travaillons en binôme avec Astrid, sur la production et également un peu sur la partie commerciale. J’ai une formation plus générale avec un BTS dans le commerce puis j’ai terminé par une école de mode.


Un mot sur Edition Limitée ?


Astrid : Edition limitée c’est une société qui a été créée il y a une dizaine d’année par Christophe qui a été rejoint ensuite par Aurélie, et qui depuis 3 ans n’arrête pas de grossir et de trouver de nouveaux marchés… Nous sommes en constante évolution !


Christophe : J’ai créé Edition Limitée il y a une dizaine d’années. Je viens de l’import et de la fabrication de produit sur mesure, mon expérience va donc tant sur le produit promotionnel que sur le produit de la vente au détail. Nous travaillons essentiellement sur le packaging, ce que nous appelons des « goodies » sont des produits qui sont fabriqués sur mesure, à la demande du client, avec un cahier des charges bien précis. À l’aide de tous les éléments fournis par le client, notre rôle va être de sourcer le produit, le développer, d’optimiser son prix... Nous faisons donc un ping-pong avec les responsables marketing et nos usines. Notre objectif est de faire en sorte que le produit arrive en bon état, dans les normes et dans un timing imposé.

Nous avons aujourd’hui un portefeuille de clients assez variés, ce qu’on appelle les « gros annonceurs », Sezane, My Little Paris... on travaille également pour des laboratoires pharmaceutiques, des groupes de parfums. C’est vrai que depuis 3-4 ans l’entreprise prend un essor grâce à notre équipe dynamique, et j’espère que nous allons continuer de grossir. Je suis très heureux de faire ce métier.


Qui est à l’origine d’Edition Limitée ?


Christophe : Je suis le seul fondateur d’Edition limitée, j’ai une expertise depuis 25 ans dans le domaine puisque j’ai travaillé dans 3 grosses sociétés qui sont dans le même secteur d’activité. Grâce à eux, j’ai beaucoup voyagé à travers le monde. Ce qui m’a permis de voir beaucoup d’usines, de produits très différents... Mais lors de la création d’Edition Limitée, j’ai pris la décision de me focaliser sur des produits qui me semblaient plus sympathiques à travailler avec les clients.


Aurélie fait également partie de l’équipe...


Christophe : Aurélie est ma femme, c’est une sorte de petite entreprise familiale. C’est un peu la dynamique que l’on veut donner, c’est important de ne pas être une très grosse entreprise, ce n’est pas ma volonté. Nous avons la chance de pouvoir choisir nos clients, et c’est ce qui nous permet d’optimiser le service et de pouvoir faire des accompagnements sur mesure. Nous sommes peu nombreux, mais nous avons mis en place des process qui fonctionnent bien.



À quel moment as-tu pris la décision de créer ta boîte ? Au vu de ton expérience ? Ou parce que tu voulais être ton propre chef ?


Christophe : J’ai toujours voulu être mon propre chef ! Je n’ai jamais aimé les contraintes structurelles, hiérarchiques. En réalité, j’ai toujours souhaité être indépendant depuis mes premières expériences professionnelles. Mon premier boulot, c’était avec la boîte de mon frère, nous vendions des paréos sur les marchés. Mais j’ai vite compris la complexité de gérer une entreprise. Je devais d’abord être patient, acquérir une expertise et faire mes armes chez les autres. Je n’ai pas fait de grandes études, juste ce qu’il fallait faire. J’ai ensuite travaillé en tant que commerciale dans différentes boîtes et j’ai aussi eu l’opportunité de travailler dans une société qui vendait des montres importées de Chine. Cela a été mon premier passage en Chine. J’ai ensuite été repéré par un grand groupe qui travaille pour Coca-Cola... J’y ai dirigé une business unit, et c’est là où j’ai le plus appris sur le métier avec tous les axes : que ce soit la logistique l’achat, la négociation, la gestion d’un centre de profit, jusqu’à la vente, la commercialisation. Au bout d’un moment, j’avais dû mal à imposer mes volontés de stratégie vis-à-vis des clients, je n’aimais plus les codes hiérarchiques. J’ai donc créé Edition Limitée en parallèle jusqu’au jour où je m’y suis investi à 100%.


Vous avez aussi Frog Labs ?


Christophe : Frog Labs est une activité qui découle de la première, mais qui est structurellement différente. Avec Edition Limitée, il s’agit de travailler sur des gros volumes avec un cahier des charges bien déterminé et surtout des délais de livraison de 3 mois. Nous n’avons pas de stock puisque tout est fabriqué à la demande.

J’ai donc lancé Frog Labs qui dispose de sa propre plateforme web directement en B to C, pour tenter d’aller sur une tendance plus centrée sur internet, avec plus de services de personnalisation. Les volumes sont plus faibles, mais avec une récurrence beaucoup plus importante et le tout est Made in France.




Pourquoi choisir Edition Limitée plutôt qu’une autre agence ?


Christophe : Tout d’abord, notre expérience. Avec l’équipe, nous avons une expérience de plus de 25 ans dans le métier. Nous maîtrisons le sourcing, nous avons la capacité de fabriquer n’importe quel produit, du cadre en passant par la tasse... Il nous faut 48h pour élaborer un cahier des charges avec notre client.

Il y a également notre structure plus « légère » qui va être avantageuse pour le client en termes de coût. Notre équipe réduite nous permet justement d’avoir un temps de réactivité très effectif comparé à d’autres grandes structures où les process sont plus longs. À partir du moment où l’on récupère le brief client, les délais sont plus courts que dans une grosse agence. Ces grosses structures souffrent de leur taille parce que toutes les avancées technologiques ont permis de faciliter la communication et donc de réduire le travail humain. Plus besoin d’une grande équipe pour assurer le sourcing, le développement produit, l’envoi de la demande... en Chine ou en Turquie. Nous avons très vite adopté Slack et mis en place d’autres process pour être rapides et compétitifs. C’est ce qui explique en partie notre croissance, 25% de plus cette année. Nous avons également adopté une stratégie de transparence, ce n’est pas parce que nous travaillons avec la Chine que nous sommes des bandits, au contraire on peut le faire de manière très intelligente.


Et Matthis au sein de la boîte ?


Christophe : Il est associé chez Frog Labs avec moi entre autres, il est développeur. C’est donc Matthis qui a développé la technologie et la plateforme Frog Labs qui permet aujourd’hui de faire du drop shipping.





Concrètement, le client va sur l’interface, la plateforme que Matthis a créé…


Christophe : Oui, en ce moment par exemple, on a un client qui s’appelle « Le Five » (c’est du foot en salle) qui a 40 centres dans la France. Pour des évènements comme des anniversaires, il a besoin de t-shirts Adidas personnalisés. Le directeur peut aller directement sur la plateforme et demander le nom de son adhérent au dos du t-shirt mais également mettre devant le nom de son entreprise. Toute une logistique qu’il faisait avant à la mano, en contactant plusieurs interlocuteurs. Avec Frog Labs, il peut créer son t-shirt personnalisé et sa commande va générer automatiquement une mise en relation de plusieurs acteurs (fabricant, façonnier...) jusqu’à la livraison finale du produit.


Et « Edition Limité » fonctionne aussi avec une plateforme ?


Nous avons déjà notre propre site internet. Il y a tout un logiciel, qui vas être mis en place en octobre 2018, mais c’est plus un logiciel interne de gestion et de passage de commande… c’est pour encore aller plus vite et d’avoir encore plus de visibilité.


Si on cherche à vous contacter pour « Edition Limité » ?


On a un site internet, on peut laisser un petit mot à contact sur http://e-limitee.com/


Votre expérience au Bloc ?


Astrid : Avant, nous étions dans un appartement tous ensemble mais uniquement notre équipe. Du coup ce qui nous à complètement changé la vie au Bloc, c’est de pouvoir effectivement rencontrer d’autres personnes, discuter avec du monde autour du coin lounge… On a pu rencontrer des gens intéressants et très bienveillants. Il y a également plus d’espace et les activités sportives comme le Yoga et le Pilates, c’est assez cool !


Charlène : Le Bloc nous permet de progresser dans notre manière de travailler au quotidien. Observer les autres faire, se positionner nous aussi et pouvoir échanger...


Juliette : Côtoyer des personnes que l’on n'allait pas forcément rencontrer et partager avec des personnes qui ont des expériences professionnelles différentes.


Christophe : Moi, je commence à m’y habituer réellement. En réalité, je suis venu au Bloc parce que comme vous le savez, nous sommes en train de faire des bureaux à côté... je venais donc par opportunisme, c’est-à-dire que j’avais besoin de locaux pour installer mon équipe en attendant d’avoir nos locaux. J’attache beaucoup d’importance à avoir notre espace parce que c’est notre identité notre façon de travailler. J’impose une rigueur, une discipline; c’est aussi pour ça que l’on est peu nombreux à faire autant de chiffre d’affaires, c’est que tout est extrêmement structuré et j’y tiens, c’est ma façon de travailler.

Au bloc, il y a un esprit très positif et on a l’impression de faire partie d’une famille. Je pense que c’est propre au Bloc parce qu’il a une taille raisonnable. Je suis persuadé que ce n’est pas le cas si vous allez dans d’autres co-working où les locaux peuvent être plus tapageurs. Je ne pense pas que l’on aurait cet esprit de famille et il faut que vous conserviez ça ici.

Et je suis aussi très content que l’on s’installe dans nos propres bureaux qui sont d’ailleurs à côté de chez vous et je pense que l’on gardera contact, il faut que ça continue !




Et pour découvrir de nouveaux profils de Blocqués, c’est par LA !

Groupe Eyrolles SA

Suivez-nous :

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

+33 (0) 1 44 41 11 01

contact@lebloc.paris

10 bis rue du Sommerard - 75005 Paris

NEWSLETTER