Rechercher

Nicolas, le cocktail de réussite

Le Bloc vous embarque direction Montréal à la découverte de Nicolas Duvernois, entrepreneur « hybride » comme il se définit avec humour - de père français et de mère québécoise – à la tête de l’entreprise PUR Vodka, et qui lance aujourd’hui son livre Entrepreneur à l'état PUR en France – déjà franc succès au Canada – chez Eyrolles.

Nicolas Duvernois, fondateur de PUR Vodka et auteur de "Entrepreneur à l'état PUR".

Bonjour Nicolas, et si tu nous racontais ta folle histoire d’entrepreneur ?

« Je suis devenu #entrepreneur par erreur ou par hasard plutôt. J’ai fait Sciences Politique à l’université de Montréal - ce qui ne mène pas forcément à l’#entrepreneuriat - mais en finissant l’université, je ne me voyais pas travailler dans mon domaine alors j’ai décidé d’ouvrir un restaurant avec mes trois meilleurs amis. Ce qui s’est avéré très rapidement être un échec catastrophique. Comme quoi tout échec peut mener à un succès. C’est au restaurant que j’ai découvert la vodka et c’est quand j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de vodka produite au Québec que j’ai eu le fameux déclic que tout entrepreneur cherche : j’allais faire la première vodka québécoise ! ».


Et donc PUR Vodka, késaco ?

« C’est une histoire de fou. Au Québec, c’est une société d’état où on a le droit d’acheter de l’alcool - la Société des Alcools du Québec qui a 400 points de vente. J’avais répondu à un appel d’offre pour pouvoir vendre ma vodka là-bas, mais ils m’avaient refusé et je m'étais donc demandé ce que j’allais bien pouvoir faire… Puis, je me suis rappelé que les grands joueurs dans le monde de la vodka participaient à des compétitions et j’étais très chanceux ! J’avais tout juste 3 jours pour m’inscrire à la plus importante compétition de vodka au monde, le World Vodka Master, qui se tient à Londres à l’automne de chaque année. 1er mardi décembre 2009 ma vie a changé : la directrice de compétition que me dit que ma vodka avait été nommée meilleure vodka au monde, avant d’avoir vendu une seule et unique bouteille ! Ça a pas mal changé ma vie et quelques semaines plus tard on a commencé à vendre. Depuis, PUR Vodka a été élue meilleure vodka au monde 7 fois en 7 ans, a reçu 57 prix internationaux… Je suis extrêmement fier et nous avons grâce à cela plus de 40 employés aujourd’hui ».


Quelle histoire ! Et qu’est-ce qui a été le plus compliqué pour toi ?

« Ça m’a pris 4 ans avant de vendre ma première bouteille. Car entendons-nous j’avais 25 ans, la tête rasée des boucles d’oreilles, un bac en Sciences Politiques, pas d’argent…Je n’avais pas le scénario rêvé pour tout #banquier et j’ai donc dû m’#autofinancer. Ma copine Caroline (aujourd’hui ma femme) et moi avons dû mettre tous nos efforts dans nos emplois d’étudiants (je lavais les planchers dans un hôpital) pour pouvoir #financer notre projet. Puis à force de travail et de persévérance, on a réussi à vendre notre première bouteille ! ».


Quelques conseils à donner aux porteurs de projets qui souhaiteraient se lancer ?

« Premier mot clé : la #curiosité. La curiosité est sous-estimée en affaires mais un entrepreneur curieux est un entrepreneur qui va réussir. Car les meilleures idées que l’on peut avoir, ce n’est pas nécessairement en regardant ce que notre industrie fait, c’est en regardant ce que d’autres industries font et en pouvant le traduire dans notre propre industrie. Souvent on me dit : « Nicolas,tu perds ton temps à lire une revue chez le dentiste sur la chasse et la pêche ! » et je réponds : « Non je ne perds pas mon temps, je vais trouver une phrase dans cette revue-là qui va révolutionner mon industrie. ». Deuxièmement : la #passion. Beaucoup d’entrepreneurs se lance dans le but de réussir financièrement. Oui, une fois que l’on connaît un certain succès, ça vient. Mais si on n’est pas passionné par ce que l’on fait, on abandonne très rapidement. Troisièmement : savoir s’entourer et savoir déléguer. Au départ un entrepreneur veut tout faire par lui-même et c’est la meilleure manière de tout rater. Suivre ces trois conseils-là, c’est déjà un très bon début. Et bien sûr lire mon livre ! ».


Merci Nicolas pour ces conseils. Et qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui PUR Vodka marche aussi bien? Quel est ton ingrédient secret ?

« On est une #entreprise #humaine. On ne lance pas des produits juste pour les voir étalés sur une étagère mais on lance des produis qui ont des raisons d’être. PUR Vodka redonne ses lettres de noblesse à la vodka. Romeo’s Gin, notre seconde œuvre, c’est une ode à l’art, habillée par des artistes. Même si on veut évidemment réussir en affaires, on veut surtout réussir socialement ».


Petit « teasing » de ton livre pour finir ?

« C’est une histoire d’amour pour l’entrepreneuriat qui finit le mieux au monde avec 15 recettes de cocktail ! ».




Le livre de Nicolas, c'est par ICI !

Et si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Nicolas et PUR Vodka, cliquez !

Groupe Eyrolles SA

Suivez-nous :

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

+33 (0) 1 44 41 11 01

contact@lebloc.paris

10 bis rue du Sommerard - 75005 Paris

NEWSLETTER