Rechercher

Origines du Coworking : Mais d’où ça vient ?

Mis à jour : 1 août 2018


Et si on vous disait que le concept de Coworking, pourtant considéré comme novateur et lié à l’émergence des nouveaux modes de travail de notre 21ème siècle, remontait en réalité à l’époque de la Renaissance ?



Il pourrait en effet tenir ses origines de la bottega florentine selon une étude de la Harvard Business Review – ces ateliers italiens du XVe siècle où de nombreux jeunes artistes travaillaient ensemble, formés par des maîtres, dans un esprit de #collaboration, d’émulation collective, et de révélation de talents. L’idée même du « travailler ensemble » n’est donc pas née de la dernière pluie. Mais l’espace de #coworking tel que nous le connaissons aujourd’hui – un espace de travail collaboratif qui réunit #startups, #freelances, #entrepreneurs, travailleurs indépendants et autres professionnels hétéroclites au sein d’un même environnement de travail et de vie en #communauté – s’est réellement développé en Europe et dans le monde à la fin des années 90.

Voici la petite histoire des origines du coworking, format poche !


1) C-Base et les hackerspaces, prémices du Coworking

C’est à Berlin, en 1995, que l’idée d’espace de travail collaboratif prend forme à travers C-Base et l’introduction des #hackerspaces – ces environnements de travail ouverts rassemblant une communauté qui partage le même intérêt pour l’informatique. Bien que le modèle de hackerspace dévie de celui de nos espaces de coworking actuels, C-Base - fondé par une association de 17 informaticiens souhaitant partager leurs connaissances sur des sujets informatiques innovants – s’apparente aux prémices du Coworking.


2) La naissance du terme « Coworking »

Et c’est quelques années après, en 1999, que l’appellation « Coworking » est utilisée pour la première fois par Bernard DeKoven, concepteur de jeux et théoricien américain. DeKoven appliqua le game design et la technologie informatique à la facilitation du travail collaboratif, avec pour objectif de casser les codes de la hiérarchie traditionnelle du monde du #travail. C’est donc la première fois que le terme apparaît pour définir des techniques et #technologies de travail collaboratif.

Mais pas pour définir l’espace de coworking tel que nous le connaissons actuellement, c’est-à-dire un lieu de travail et de collaboration entre différents membres d'une même communauté. Il faudra pour cela attendre 2005 et l’ouverture officielle du premier coworking aux Etats-Unis par Brad Neuberg pour que l’appellation prenne tout son sens.


3) De l’Europe à la Silicon Valley : l’ouverture officielle du premier espace de coworking

Toujours en Europe et à Vienne cette fois-ci, deux entrepreneurs viennois fatigués du travail à domicile décident de mettre fin à leur routine de #télétravail en créant un espace où différents types de #professionnels partageant le même état d’esprit pourraient se retrouver, travailler et créer de manière collaborative. En 2002, ils transforment une ancienne usine et donnent naissance à Schraubenfabrik, une maison d’architectes, de #consultants, de freelances et de startupers réunis au cœur d’un véritable centre communautaire d’entrepreneurs.

Mais comme indiqué précédemment, c’est aux Etats-Unis que le premier espace de coworking officiel ouvre ses portes, à San Francisco. Né en Europe, c’est donc la Silicon Valley américaine – très rapidement séduite - qui s’approprie et déploie à grande échelle le concept. Le premier espace, The San Francisco Coworking Space, est lancé par Brad Neuberg, programmeur américain souhaitant proposer une nouvelle forme d’espace de travail plus sociable que celle des business centers et bureaux traditionnels et plus productive que celle du travail à domicile, qui promeut communauté, #flexibilité et bien-être : internet très haut débit, postes de travail ouverts 2 fois par semaine, repas partagés, cours de méditation, massages, tours à vélos et heure fermeture stricte à 17h45 pour profiter de sa vie privée. Un an plus tard, l’espace ferme pour laisser place à The Hat Factory, le premier coworking ouvert à temps plein, cofondé par Brad Neuberg et Chris Messina - créateur du Hashtag Twitter.


4) Et en France, ça donne quoi?

Il faudra attendre 2008 pour que le premier espace de coworking fasse son apparition en France. C’est l’ancien La Cantine à Paris, créé par l’association Silicon Sentier et devenu en 2014 le fameux Numa, qui lance le mouvement sur la France entière. Aujourd’hui, le Numa est connu comme #incubateur français ayant développé un réseau mondial de programmes d’#innovation, à Paris et à l’international, pour accélérer les startups tech et la #transformation des organisations.


Aujourd'hui, les espace de coworking connaissent un développement sans précédent à l'échelle mondiale. En France, leur nombre s’est vu multiplier par 10 depuis 2012 avec plus de 600 espaces fin 2017 et leur taux de remplissage moyen atteint désormais 70%, alors qu’il n’était que de 31% en 2014. Pour découvrir pourquoi le coworking séduit autant, cliquez ICI.




Alors, envie de vous mettre au coworking à votre tour ? Cliquez ICI pour découvrir l'espace de coworking Le Bloc et sa belle communauté, en plein cœur de Paris !

135 vues

Groupe Eyrolles SA

Suivez-nous :

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

+33 (0) 1 44 41 11 01

contact@lebloc.paris

10 bis rue du Sommerard - 75005 Paris

NEWSLETTER